mercredi 4 mars 2015

Je suis ni islamophobe, ni islamiste, je suis islamologue

Être islamophobe, c'est prendre le risque d'être dénoncé par la bienpensance gauchiste, trainé devant les tribunaux par les autorités françaises, puis exécuté par les islamistes.
Avant d'être exécutés, les dessinateurs de Charlie-Hebdo avaient été persécuté par l’Élysée, puis livrés aux terroristes.
Tout commence en octobre 2013, avec une enquête de Charlie Hebdo révélant les méthodes de Faouzi Lamdaoui, conseiller de François Hollande à l’Élysée (qui a dû démissionner en décembre 2014), suspecté, à l’époque, de profiter d’une protection policière abusive, et accusé d’avoir demandé aux policiers de lui livrer des pains au chocolat un matin. Pour avoir attaqué le “conseiller diversité” du président, Charlie Hebdo est, à l’époque, traîné dans la boue par certains médias algériens, et devient coupable de faire « de l’islamophobie sa marque de fabrique et de la maghrebophobie son fonds de commerce ».
Lire la suite ici !


Le vrai visage de l islam par un ancien musulman

Les suffixes français -phobie, -phobique, -phobe (du grec : φόβος/φοβία ) sont utilisés en tant qu'usage technique dans la psychiatrie pour construire des mots décrivant des peurs irrationnelles comme étant des troubles psychiatriques (ex. Agoraphobie), dans la chimie décrivant des aversions chimiques (ex. hydrophobe), en biologie décrivant des organismes désapprouvant certaines conditions (ex. acidophobie), et en médecine décrivant l'intensité d'un stimulus, habituellement sensible (ex. photophobie). Source Wikipedia.

islam

Les dessinateurs de Charlie-Hebdo coupables d'islamophobie

Curieux de nature, j'ai acheté et lu le coran.
Malgré des passages très durs (versets incitant au meurtre par exemple), je n'ai pas peur de l'islam.
Je répète : je n'ai pas une peur irrationnelle de l'islam. Mais je n'irai pas dans un pays islamiste (à moins que je devienne musulman).
J'ai des amis musulmans dont certains ont essayé de me convertir mais pour le moment ils n'ont toujours pas réussi à me convaincre de devenir musulman.

Je ne suis pas non plus islamiste
Relatif à l'islamisme (la doctrine selon laquelle une société doit être organisée selon la loi coranique et les préceptes de l'Islam). Source Wiktionnaire.

Je suis islamologue
J'ai étudié l'Islam, la vie de son prophète et je continue à m'intéresser à l'Islam (ainsi qu'à d'autres religions). Je suis donc devenu en quelque sorte un spécialiste de l'Islam.

Définitions autour de l'Islam :
Islamiste : en rapport avec l'Islam
Islamophobe : qui a peur de l'Islam
Islamologue : qui étudie l'Islam

Un attentat islamiste est un attentat commis par un musulman au nom d'Allah.
Un islamophobe est une personne qui a peur de l'Islam (quelles que soient ses raisons).
Un islamologue est une personne qui étudie l'Islam, notamment à travers le coran, la vie du prophète Mohamed et aussi à travers les évènements qui se passent dans le monde au nom de l'Islam. Nul besoin d'être un musulman pour étudier l'Islam.

Depuis 2015 je me considère comme un islamologue, mais l'Islam n'est pas la seule religion que j'étudie.

Un cheikh explique « Le terrorisme est recommandé par la charia »


Wafa Sultan - Le Problème c'est l'islam


Un ayatollah irakien : « Oui, l'islam s'est propagé par l'épée, et alors ? »


Les attentats en France

On m'a déjà demandé si j'avais des problèmes avec l'islam et hormis le fait que je suis contre la pédophilie et l'esclavage (autorisés dans le coran et dans certains pays musulmans) et que je considère la femme comme l'égale à l'homme (ce qui n'est pas le cas dans l'islam et dans tous les pays musulmans), je vois l'islam plus comme un problème de sécurité dans les pays qui ne sont pas encore musulmans. Ceci étant, c'est mon métier de protéger les gens et de les mettre en garde contre les risques et depuis l'arrivé de nombreux musulmans en Europe, le risque est devenu réel.
Comme l'a dit Manuel Valls, nous devons désormais vivre avec ce risque. N'importe quel musulman peut commettre un jour un attentat, nous ne pouvons pas le prévoir, nous devons juste être vigilent.

le coran est la source du terrorisme

Le Liban était la France du Moyen-Orient.
La France de demain ressemblera au Liban d'aujourd'hui (ou pire).
Au Liban, les chrétiens ont été massacré par les musulmans alors que ceux-ci avaient été accueillis à bras ouverts et seuls les israéliens ont fait quelque chose pour sauver les chrétiens libanais qui pouvaient encore être sauvé.


Brigitte Gabriel : " Nous avons demandé l'aide des israéliens, nous partagions les mêmes valeurs ! "


Il y a un déni total au sujet de l'islam. Les faits sont là et pourtant ils ferment les yeux.


Discussion entre Frère Rachid (un chrétien ancien musulman et fils d'imam) et un intégriste musulman vivant en Suède

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire